Les règles d’or de l’alimentation

Sachez que le cobaye est un herbivore strict

On ne le répètera jamais assez : le cochon d’Inde est un herbivore strict ! Il n’est pas omnivore comme les rats et les hamsters et ne mange pas de céréalesC’est un point essentiel à connaître pour lui offrir une alimentation adaptée et le garder en bonne santé. Son système digestif est capable de digérer la cellulose contenue dans les fibres végétales, et ne peut digérer que ca.

La cellulose est un glucide qui compose les parois des cellules des plantes. Il n’y a que les herbivores qui sont capables de la digérer, c’est à dire de « casser » les parois des cellules grâce à l’association d’un ensemble de bactéries spécialisées, que l’on appelle la flore digestive. Et pour cela l’intestin du cochon d’Inde a une longueur de plus de 2,25 m… et la digestion complète prend environ 24 h ! Le système digestif comprend un cæcum, une sorte de « chambre de fermentation », qui occupe entre 50 à 75% de la cavité abdominale !

Laissez-lui de la nourriture à disposition en permanence

Dans la nature, les cochons d’Inde ne disposent pas de nourriture riche et variée : pour subvenir à leurs besoins nutritionnels, ils doivent grignoter en permanence. C’est quelque chose qu’il faut absolument reproduire chez votre compagnon en captivité. Et non seulement pour que le cobaye n’ait jamais faim, mais aussi pour que son système digestif fonctionne correctement !

La consommation permanente d’aliments riches en cellulose assure la continuité des mouvements péristaltiques (motilité gastro-intestinale), c’est-à-dire des mouvements intestinaux. La musculature gastro-intestinale du cobaye est faiblement développée : si son ventre est vide, les mouvements péristaltiques ralentissent voire s’arrêtent, provoquant ce qu’on appelle une stase digestive. Comme le système digestif ne fonctionne plus, le cochon d’Inde cesse de s’alimenter… Votre cochon d’Inde doit donc avoir de quoi manger en permanence pour subvenir à ses besoins nutritionnels et pour faire fonctionner son système digestif.

Offrez-lui des légumes variés

Il a été démontré scientifiquement que le cochon d’Inde développe des préférences pour certains aliments dès l’âge de deux jours ! Aussi, il faut offrir à votre compagnon un large éventail de fruits et légumes variés dès ses premiers jours de vie, pour ne pas qu’il se fixe sur un seul type d’aliment.
Par exemple, si vous ne lui donnez que du concombre quand il est jeune, votre cobaye aura du mal à accepter d’autres légumes et risque de souffrir de carences en certaines vitamines ou minéraux. De plus, offrir des légumes variés permet de distribuer un large éventail de vitamines et minéraux.

Ne changez jamais brusquement d’alimentation

Si vous devez offrir des légumes variés à votre cochon d’Inde, en revanche il ne faut jamais faire de changement brusque d’alimentation. Chaque nouvel aliment doit être introduit très progressivementPourquoi ? Parce que, comme il est expliqué dans le paragraphe précédent, le cochon d’Inde développe vite des préférences. Et pas seulement au niveau du goût, mais aussi en ce qui concerne les formes, et les textures ! Un granulé qui a le même goût mais une forme différente peut représenter un réel problème pour votre cochon d’Inde ! Si vous lui donnez une nouvelle marque de granulés et de foin par exemple, il risque de ne pas y toucher et de se laisser mourir de faim. Il faut toujours effectuer une transition progressive sur plusieurs semaines. En fait, pour ce qui est du foin et des extrudés, il est recommandé de choisir un très bon produit et de s’y tenir tout au long de la vie de votre cobaye.

Marie-Sophie Germain

Auteur et journaliste spécialisée en Nouveaux Animaux de Compagnie
– 30 Millions d’Amis
– NAC Magazine (www.nac-magazine.com)
– Editions de Vecchi
– Editions Rustica/Fleurus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *