Cobaye + lapin = non !

On voit beaucoup de cochons d’Inde vivant avec des lapins. Pourtant, cette cohabitation forcée est loin d’être sans danger.  Malheureusement, cette pratique est loin de disparaître.

Mauvaises raisons et fausses excuses…

Voilà ce que rétorquent les amateurs quand on leur dit de ne pas faire cohabiter cobaye et lapin.

1) “Le vendeur en animalerie l’a conseillé” : un vendeur est un commerçant : il a tout intérêt à vous faire acheter un animal supplémentaire. Il vous vendra donc un lapin, prétendant que c’est ce qu’il y a de mieux pour votre cobaye, car ils ne pourront pas se reproduire. Le vendeur en profitera aussi pour vous vendre des produits pour ces deux espèces et faire donc deux fois plus de profit !

2) “Le cobaye cohabite avec le lapin depuis longtemps, et tout va très bien” : grave erreur ! Ca n’est pas parce que le cobaye n’a pas encore été tué par le lapin ou parce qu’il ne présente pas de signe de maladie apparent qu’il “va bien”. Un cochon d’Inde qui mange de la nourriture pour lapin ou de la nourriture “tous rongeurs” souffre de graves déséquilibres alimentaires et métaboliques irréversibles. Ca n’est pas parce que les problèmes de reins ou de foie sont invisibles que l’animal est en pleine forme…

3) “Le cobaye recherche la compagnie du lapin et lui fait des câlins” : le cobaye est un animal grégaire et très “tactile” (contrairement au lapin), et il y a de fortes chances qu’il aille naturellement se blottir contre un lapin, même un lapin qu’il ne connaît pas.Ceci n’est pas un signe d’affection ou d’acceptance mutuelle, mais un besoin biologique qu’exprime le cochon d’Inde qui manque cruellement de la présence d’autres congénères.

4) “Le lapin n’est pas agressif, il est très gentil avec le cobaye” : le lapin est doté de grandes pattes et d’une très puissante musculature, contrairement au cobaye. Un beau jour, s’il est énervé ou alors pendant un “faux mouvement”, il peut tuer le cochon d’Inde d’un simple coup de patte ! Cette horrible mésaventure est arrivée à beaucoup de gens qui faisaient pourtant confiance à leur lapin. Alors pourquoi prendre ce risque ?? Il arrive aussi qu’un lapin ronge les oreilles du cochon d’Inde, voire lui arrache les poils.

5) “Dans le temps, les grands-parents mélangeaient cobayes et lapins dans des clapiers” : ça n’est pas parce que beaucoup de gens font la même chose que c’est forcément bien ! Les personnes qui ne connaissent pas les besoins élémentaires des espèces animales et les mélangent ne sont pas à prendre en exemple.

Un cobaye ne peut vivre qu’avec un cobaye !

On connaît tous des exemples de personnes qui font vivre leur cochon d’Inde avec un lapin. Elles affirment que tout se passe bien et que les deux animaux “sont très amis”. Ce genre de cohabitation est largement répandu. Or il ne faut JAMAIS faire cohabiter plusieurs espèces, et ce pour plusieurs raisons !!

  • Elles n’ont pas les mêmes besoins alimentaires
  • Elles n’ont pas le même habitat
  • Elles n’ont pas le même mode de communication ni le même langage
  • Elles peuvent se transmettre des maladies

Vous serez sans doute tenté de réagir à cet article en criant au scandale et en affirmant que tout se passe bien avec votre cobaye et votre lapin… Mais pourquoi tenter le diable ?? Pourquoi faire courir des risques inutiles à votre cobaye ??

Si vous aimez votre cochon d’Inde, c’est un autre cochon d’Inde qu’il faut lui offrir comme compagnon. Ne le rendez pas malheureux uniquement pour avoir le plaisir d’avoir deux espèces différentes dans la même cage, parce que c’est plus pratique ou “plus amusant”.

Marie-Sophie Germain

Auteur et journaliste spécialisée en Nouveaux Animaux de Compagnie
– 30 Millions d’Amis
– NAC Magazine (www.nac-magazine.com)
– Editions de Vecchi
– Editions Rustica/Fleurus