Les premiers jours à la maison

Votre cochon d’Inde est enfin à la maison ! Avant toute chose, donnez-lui le temps de s’acclimater à sa nouvelle vie.

Laissez-le prendre ses repères

Laissez-le tranquille ! Imaginez : après une capture et un trajet traumatisants, il vient d’arriver dans un endroit qu’il ne connaît pas, il doit s’habituer à un tout nouvel environnement, une toute nouvelle vie ! Ne changez pas la cage de place et ne modifiez pas sa configuration (abri, mangeoire, abreuvoir…) sans arrêt, sinon votre protégé aura beaucoup de mal à d’adapter et restera très stressé. Il est recommandé de placer la cage dans la pièce où vous vous trouvez le plus souvent : votre cobaye s’habituera beaucoup plus vite à vous et aux bruits de la maison que s’il est isolé dans une pièce à l’écart.

Ne le manipulez pas

Ne touchez pas un cobaye qui vient juste d’arriver chez vous : il sera stressé et se sentira menacé. Soyez patient et laissez le temps faire son oeuvre ! Pour en savoir plus, consultez les pages sur l’aprivoisement et la manipulation.

Surveillez-le de loin

Ne vous précipitez pas sur la cage de votre cobaye toutes les 5 minutes afin de voir s’il mange bien et boit bien. S’il ne mange pas pendant 1 ou 2 jours, ne vous inquiétez pas : il mange probablement quand vous n’êtes pas dans les parages, quand il ne se sent pas menacé. Le meilleur moyen de savoir s’il s’alimente correctement c’est de voir s’il fait des crottes (si ce n’est pas le cas, il faut l’emmener chez le vétérinaire).

Mettez-le en quarantaine

Si votre cochon d’Inde est destiné à vivre avec des congénères, ne le mettez jamais directement avec les autres (risques de transmission de maladies), surtout si c’est un cobaye d’animalerie. Vous devez d’abord le faire vivre dans une cage de quarantaine.

Abri ou non ?

Vous pouvez offrir un abri à votre cobaye afin qu’il puisse se réfugier s’il est trop craintif. Cependant, on recommande souvent de ne pas en mettre, sinon le cobaye y reste caché en permanence, ne participe pas à la vie qui l’entoure, et reste longtemps craintif. Préférez plutôt un abri de style « hamac-pochette », qui offre tout le confort et permet au cochon d’Inde de rester visible et actif tout en étant à l’abri. Une grosse boule de foin fait aussi l’affaire.

Marie-Sophie Germain

Auteur et journaliste spécialisée en Nouveaux Animaux de Compagnie
– 30 Millions d’Amis
– NAC Magazine (www.nac-magazine.com)
– Editions de Vecchi
– Editions Rustica/Fleurus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *