La naissance

Lors de la naissance, la symphyse pubienne est ouverte à 22 mm environ. Ce moment magique intervient souvent en votre absence : dans la nuit ou tôt le matin.

La femelle se tient alors “debout” sur ses quatre pattes, l’arrière-train levé, les pattes légèrement écartées. Quand le premier petit pointe le bout de son nez, la femelle passe son nez entre ses pattes arrières, et déchire la poche foetale pour lui permettre de respirer. Puis elle le saisit avec ses incisives et le tire pour le dégager.

Les bébés suivants arrivent, parfois trop vite, en laissant peu de temps à la mère pour déchirer toutes les poches afin de leur permettre de respirer.

Elle finit par lécher un à un ses petits pour les nettoyer, s’imprégner de leur odeur et les imprégner de la sienne. En tout, la mise bas aura duré environ 30 minutes.

La plupart du temps, tout se passe très bien. Mais parfois, la maman rencontre quelques problèmes : un bébé est trop gros, un bébé se présente par le siège, un ou plusieurs bébés est mort-né, la maman n’arrive pas à mettre bas ou est dépassée par les événements… Dans ces cas de figure, le vétérinaire en urgence reste votre meilleur allié.

S’il y a d’autres femelles dans la cage, pas de problème ! Dans la nature, les autres femelles ou mamans allaitantes aident aussi les petits et peuvent s’en occuper.

Photo : Emma’s Guinea Pigs

Marie-Sophie Germain

Auteur et journaliste spécialisée en Nouveaux Animaux de Compagnie
– 30 Millions d’Amis
– NAC Magazine (www.nac-magazine.com)
– Editions de Vecchi
– Editions Rustica/Fleurus