Les indispensables sorties quotidiennes

Le cochon d’Inde en captivité peut s’ennuyer s’il n’a pas une vie stimulante, mais aussi tomber malade. Voici ce qu’il faut faire pour y remédier !

Jeux ou sorties ?

A l’inverse d’autres rongeurs comme le hamster par exemple, le cochon d’Inde ne « joue » pas : il ne fait pas de roue, ne grimpe pas à des échelles, et ne peut pas manipuler d’objets avec ses pattes. Alors pas la peine de lui acheter des jouets hors de prix dont il ne se servira pas et qui sont souvent dangereux ! Sa façon de « jouer » et de se divertir, c’est de se dégourdir les pattes en faisant des sorties quotidiennes ! L’exercice est très bénéfique pour le système digestif et bien sûr pour éviter le surpoids et l’obésité, des troubles dont souffrent souvent le cobaye. Les sorties permettent aussi au cochon d’Inde d’user ses griffes. Pour finir, ces escapades quotidiennes sont très stimulantes (pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page sur l’enrichissement du milieu).

Les sorties, indispensables !

Afin de rester en bonne santé physique et mentale, votre cobaye devra avoir des sorties pendant au moins 1 à 2 h par jour. Vous avez plusieurs solutions pour organiser ces sorties.

Les sorties en intérieur

1) Dans un « parc »

Il existe des parcs d’intérieur pliables et lavables, très pratiques lorsqu’on dispose de peu de place : le dispositif se déplie et se replie en quelques secondes et le fond amovible en nylon se lave facilement.

2) Dans une pièce sécurisée

Si vous voulez laisser votre cochon d’Inde en liberté dans la maison, vous devez vous assurer que votre intérieur est prêt à résister à son goût pour l’exploration… Pour ses sorties, offrez-lui donc une pièce sécurisée :

  • Cachez tous les fils électriques
  • Eloignez les autres animaux de la maison
  • Enlevez les plantes vertes : beaucoup d’entre elles sont toxiques !
  • Enlevez les objets dangereux ou toxiques : cendrier, produits ménagers, médicaments, alcool…
  • Enlevez tout ce qui est comestible : les gourmands auraient tôt fait de s’intoxiquer !
  • Bouchez l’accès aux « éventuelles cachettes » : sous les meubles, derrière les appareils ménagers…
  • Enlevez vos objets précieux : bibelots, livres rares, tapisseries…
  • Fermez toutes les fenêtres et les portes
  • Accrochez un panneau « cobaye en liberté » pour avertir les autres personnes de la maison et éviter les drames !

 

Les sorties en extérieur

1) Dans le jardin

Votre jardin doit être entièrement clôturé. Bouchez la moindre ouverture avec du grillage ou des planches. Limitez l’accès aux plantes, car beaucoup d’entre elles sont toxiques ! Vous devez les déplacer ou les entourer d’un grillage, par exemple.

Laissez toujours plusieurs abris à disposition. Les abris doivent être assez rapprochés afin que le cobaye n’ait pas à courir plusieurs mètres avant de trouver refuge en cas de danger. Il faut toujours prévoir une zone à l’abri du vent et du soleil.

N’oubliez pas que le cochon d’Inde a souvent peur des grands espaces, alors ne vous étonnez pas s’il ne bouge pas beaucoup dans un grand jardin. Il risque d’être effrayé les premières fois, alors restez avec lui et encouragez-le à bouger en l’attirant avec des légumes bien juteux…

Rentrez-le dès que les températures baissent. Dans l’idéal, le cochon d’Inde ne doit pas subir d’importants changements de température dans une même journée.

2) Dans un enclos

C’est de loin la meilleure solution pour que le cochon d’Inde profite du grand air en toute sécurité. Vous trouverez des enclos en bois ou des enclos en métal. Installez votre enclos dans un endroit ombragé, mais à l’abri du vent et de l’humidité. N’oubliez pas d’y mettre un abri ! Il faut aussi le recouvrir d’un filet anti-prédateurs.

3) Sur le balcon

Mêmes consignes que pour le jardin. Et faites très attention à ce que votre balcon ne comporte aucune ouverture, et ne soit pas trop exposé au vent. Attention aussi aux éventuels voisins du dessus qui fument (chute de mégots de cigarettes) ou arrosent leurs plantes…

Marie-Sophie Germain

Auteur et journaliste spécialisée en Nouveaux Animaux de Compagnie
– 30 Millions d’Amis
– NAC Magazine (www.nac-magazine.com)
– Editions de Vecchi
– Editions Rustica/Fleurus

Une pensée sur “Les indispensables sorties quotidiennes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *