La gestation

La gestation dure entre 59 et 72 jours, avec une moyenne de 68 jours, soit environ 9 semaines. Pendant les deux première semaines, il est difficile de savoir si une femelle a été fécondée ou non. C’est ainsi que de nombreux clients d’animaleries achètent des femelles gestantes sans le savoir…

Un propriétaire attentif remarquera toutefois que la femelle boit beaucoup plus que d’habitude et redouble d’appétit. C’est l’absence de chaleurs 16 jours après l’accouplement qui donne la certitude que la femelle est bien gestante.

A partir de la quatrième semaine que le ventre de la future maman commence à bien s’arrondir et son poids augmente considérablement. C’est pourquoi il est important de la peser tous les jours pour surveiller l’évolution de la gestation. Les mamelles peuvent s’élargir et s’allonger pour atteindre parfois presque 1 cm !

Deux à trois semaines avant la mise bas on peut sentir les mouvements des bébés (vidéo 2) ! Et c’est aussi à ce moment-là que la femelle devient plus sensible aux risques de toxémie de gestation.

Environ 4 à 10 jours avant la naissance, la symphyse pubienne commence à s’ouvrir. Elle est d’environ 15 mm 48 h avant la mise bas. A ce moment-là, la femelle bouge de moins en moins : les foetus font quand même 1/3 de son poids !

Comment s’occuper d’une femelle gestante ?

1) Offrez-lui une alimentation riche et variée !

2) Il faut lui donner 60 mg de vitamine C par jour, et double ration de granulés et de légumes frais.

3) Et attention, surtout pas de persil car cela coupe la montée de lait !

 4) Certains recommandent de ne pas manipuler la future maman. Il est vrai qu’il ne faut pas la déranger et minimiser le stress autant que possible. Mais certaines femelles ont pourtant besoin  de leur maître et apprécieront encore plus les contacts. A vous de voir si votre femelle souhaite rester tranquille ou au contraire recherche votre contact. Dans tous les cas, il faudra toujours la manipuler avec beaucoup de délicatesse.

5) Et n’oubliez pas de la peser tous les jours pour vous assurer que tout va bien !

6) Si vous remarquez que la femelle est anorexique, apathique ou présente un écoulement vaginal, vous devez l’amener immédiatement chez un vétérinaire spécialisé.

7) Attention aussi à la toxémie de gestation qui est assez fréquente et mortelle.

Faut-il séparer la femelle des autres cobayes ?

Si la future maman vit avec d’autres femelles, vous pouvez les laisser ensemble. Dans la nature, toutes les femelles prennent soin de tous les bébés, que ce soient les leurs ou ceux des autres ! Il n’y a donc pas de danger.

En revanche il faut la séparer du mâle : juste après la naissance, la femelle est de nouveau fertile et peut s’accoupler ! Il faut éviter cela afin qu’elle ne s’épuise pas à faire plusieurs gestations de suite, qui pourraient la tuer.

Marie-Sophie Germain

Auteur et journaliste spécialisée en Nouveaux Animaux de Compagnie
– 30 Millions d’Amis
– NAC Magazine (www.nac-magazine.com)
– Editions de Vecchi
– Editions Rustica/Fleurus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *