La cystite (infection urinaire)

La cystite est une infection de la vessie, avec inflammation. Si elle n’est pas traitée, elle peut récidiver de nombreuses fois et causer de graves problèmes tels que des calculs urinaires et une insuffisance rénale. Elle est malheureusement très fréquente chez les cobayes.

Symptômes

Le cobaye couine lorsqu’il urine ou défèque, et on observe des traces de sang dans les urines. Il se tient en boule, le dos arqué, et son adomen est gonflé. Ses yeux sont mi-clos, signe de grande douleur. Son ventre, son arrière-train et ses pattes arrières sont trempés d’urine malodorante.

Complications

Le cochon d’Inde ne parvient plus à uriner. La présence de calculs est souvent associée à une infection bactérienne. Aussi, cette infection s’étend et peut toucher le système digestif. Le cobaye cesse alors de s’alimenter.

Dans les cas les plus graves, aucune urine ne peut être expulsée, et la vessie est endommagée par le calcul. Il y a alors une hémorragie qui fait gonfler la vessie. Les dommages peuvent s’étendre jusqu’aux reins et devenir irreversibles. Si les calculs ne sont pas retirés chirurgicalement, la mort survient au bout de quelques heures.

Causes

Les causes de la cystite sont multiples. Une alimentation trop riche en calcium est la cause la plus fréquente. Une consommation d’eau insuffisante peut également être responsable, tout comme une prédisposition génétique, ou un dérèglement métabolique. La sédendarité et le manque d’hygiène sont aussi responsables.

Les germes incriminés sont le plus souvent Streptococcus sp., Escherichia coli et Staphylococcus sp.

Diagnostic

Le diagnostic se fait par palpation, et à l’aide d’analyses de sang pour déterminer de quel germe il s’agit.

Traitement

Un traitement antibiotique est donné, il faut le respecter scrupuleusement afin d’éviter les rechutes. Le vétérinaire prescrit souvent un antidouleur, et parfois un anti-spasmodique.

Prévention

  • Maintenez une hygiène irréprochable. La cage de votre cochon d’Inde doit être propre : litière changée tous les 2 ou 3 jours, et sur-litière et dodos changés tous les jours. N’oubliez pas qu’une mauvaise hygiène entraîne la prolifération de bactéries responsables d’infections.
  • Ne donnez pas trop (ni trop souvent) de légumes riches en calcium.
  • Les légumes et herbes tels que persil, fenouil, endive, pissenlit ou luzerne ne doivent pas être donnés tous les jours. Attention à certaines marques de foin trop riches en luzerne.
  • Rationnez (voire supprimez) les extrudés. Les extrudés (granulés) sont souvent riches en calcium. De plus il est souvent impossible de connaître leur composition exacte. Une Alimentation 100% Naturelle, est recommandée (verdure et foin uniquement).
  • Donnez une eau filtrée ou à faible teneur en calcium. Vous pouvez utiliser une carafe filtrante ou choisir les eaux minérales Volvic, Evian, Spa Reine, Mont Roucous ou Valvert. Pour plus d’informations, consultez la page sur L’Eau.
  • Supplémentez l’eau de boisson en vinaigre de cidre et jus de canneberge. Le jus de canneberge est réputé pour prévenir les infections urinaires. Quant au vinaigre de cidre, il aurait également des effets contre les infections ainsi que pour acidifier l’urine et réduire la formation de cristaux. Donnez-en une cuillère à soupe par litre d’eau.
  • Faites-faire de l’exercice à votre cobaye ! Pour en savoir plus, consultez la page sur Les Jeux et les Sorties.

Par Marie-Sophie Germain

Marie-Sophie Germain

Auteur et journaliste spécialisée en Nouveaux Animaux de Compagnie
– 30 Millions d’Amis
– NAC Magazine (www.nac-magazine.com)
– Editions de Vecchi
– Editions Rustica/Fleurus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *