L’arrivée d’un nouveau cobaye

Vous songez à adopter un petit nouveau ? Attention, il ne faut pas brûler les étapes !

1ère étape : le bon choix 

Si vous voulez que la cohabitation se passe bien, il est préférable de choisir votre nouveau cochon d’Inde à l’avance. Vous pouvez par exemple choisir un cobaye plus petit et plus jeune que votre ancien cobaye. Il y a des chances que le nouveau ne cherche pas à dominer le plus gros ou le plus vieux. Mais attention, la hiérarchie peut être remise en question quand le jeune cobaye deviendra mature (surtout si cela concerne des mâles) ! Vous pouvez aussi choisir un cobaye qui dans un groupe est le « dominé », pour les mêmes raisons. Evidemment, choisissez toujours un animal en bonne santé. Si vous avez « craqué en animalerie » pour un nouveau cochon d’Inde, vous pouvez passer à l’étape suivante…

2è étape : la quarantaine !

Vous venez de craquer pour un cobaye. Si c’est un cobaye d’animalerie ou qu’il vient d’un élevage dont les conditions de maintenance laissent à désirer, il y a de fortes chances qu’il soit porteur d’une maladie transmissible. Les plus courantes sont la teigne, la gale et le coryza. Vous ne souhaitez certainement pas que vos anciens cobayes attrapent ce genre de maladies…

Il ne faut donc jamais mettre votre nouveau cochon d’Inde directement avec les autres, même s’il n’a pas l’air malade ! Beaucoup d’animaux sont porteurs sains, c’est-à-dire qu’ils transportent des maladies sans être malades. D’autres pathologies prennent du temps à incuber, et ne se déclarent qu’au bout de plusieurs jours. Vous ne pouvez donc pas savoir « à l’oeil nu » si votre nouveau cobaye est malade ou non. Ne faites pas courir un risque à vos autres cochons d’Inde et mettez le nouveau en quarantaine !

3è étape : les cages côte à côte

Après 1 mois de quarantaine, vous avez maintenant confirmation que votre nouveau cochon d’Inde se porte bien. Mais laissez-le encore dans sa cage ! Placez sa cage contre celle des autres et observez leurs réactions. Les cobayes seront certainement en train de « grouler », couiner, et éventuellement claquer des dents. Laissez-les quelques jours ainsi, de façon à ce qu’ils s’habituent à leur présence et leurs odeurs respectives.

4è étape : la rencontre en terrain neutre

Votre nouveau cobaye et le ou les autres se « connaissent » désormais. Il est temps de les faire se rencontrer pour la première fois ! Mais attention, choisissez un terrain neutre : un lit, un canapé, la baignoire… Ainsi il n’y aura pas de lutte pour le territoire. Aucun des cobayes ne se sentira agressé dans son « chez lui ».

Surveillez-les bien : il y aura certainement des attitudes d’intimidation (groulage, tortillement de l’arrière-train, etc…). Pour en savoir plus, consultez les pages sur le langage vocal et le langage corporel. Tant qu’il n’y a pas de claquements de dents ou morsures, tout va bien. Prévoyez une ou deux serviettes éponge que vous jetterez sur les cobayes pour les calmer et les attraper facilement s’ils commencent à devenir hostiles. Mélangez-leurs odeurs et marquez-les de la vôtre : caressez-les simultanément pour « brouiller » les odeurs et les habituer les uns aux autres. Et bien sûr séparez-les immédiatement s’ils commencent à se battre !

5è étape : tous ensemble !

Voilà, vos cobayes ont eu le temps de bien faire connaissance, et ils ont l’air de bien s’entendre. Vous pouvez les mettre dans la même cage. Choisissez une cage neutre, dans laquelle aucun des cobayes n’a déjà été : cela évitera des bagarres pour s’approprier le territoire.

A défaut, vous pouvez prendre une des cages que vous avez déjà et la désinfecter entièrement pour enlever toute odeur. Mettez le nouveau cobaye dans la cage en premier : laissez-le prendre ses marques d’abord, mettez un maximum de chances de son côté ! En effet, même s’il est dans une nouvelle cage, l’ancien cobaye aura tendance à être beaucoup plus dominant car à la maison avec vous, c’est son environnement familier, et c’est donc « chez lui » !

N’oubliez pas…. 1 nouveau cobaye = 1 cage de plus !

Un nouveau cochon d’Inde à la maison, cela veut dire une quarantaine, et donc une cage pour faire la quarantaine. Et n’oubliez pas que ces animaux sont des rongeurs sociaux, cela veut dire qu’il y a des règles très strictes pour la cohabitation (établissement de la hiérarchie, etc…). Cela prend du temps ! Et il arrive que ca ne fonctionne pas… Dans ce cas, votre cage de quarantaine servira à héberger le nouveau cobaye s’il ne s’entend pas avec les autres.

Marie-Sophie Germain

Auteur et journaliste spécialisée en Nouveaux Animaux de Compagnie
– 30 Millions d’Amis
– NAC Magazine (www.nac-magazine.com)
– Editions de Vecchi
– Editions Rustica/Fleurus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *