La diarrhée

La diarrhée est un dérèglement intestinal, qui induit la production d’une quantité d’excréments plus importante et plus liquides que la normale. Elle est assez courante, et peut malheureusement rapidement évoluer vers la mort du cochon d’Inde.

Symptômes

Les excréments du cobaye sont mous voire liquides, et ils sentent mauvais. Le cobaye a l’air très mal à l’aise (inconfort, douleur), et ses poils sont hérissés. La région anale et les pattes arrières sont souillées. Il perd l’appétit et son abdomen est gonflé.

Complications

La diarrhée est une situation d’urgence, qui témoigne d’un grave désordre intestinal. Si elle n’est pas immédiatement traitée, le cochon d’Inde souffre d’importante déshydratation car la diarrhée draine toute l’eau de son corps. Un animal déshydraté a des yeux enfoncés dans les orbites, ses muqueuses sont sèches et si on pince sa peau entre le pouce et l’index, elle ne revient pas en place immédiatement.

Causes

La diarrhée peut avoir de multiples causes, comme un changement d’alimentation et une nourriture trop riche en eau chez un cobaye qui n’est pas habitué aux légumes (exemple du cobaye venant d’animalerie, et à qui on donne beaucoup de salade ou de concombre d’un seul coup). Le manque de foin est aussi responsable (un cobaye doit avoir du foin en permanence).

Des agents infectieux sont également mis en cause, tels que les bactéries Salmonella, Pseudomonas, E. coli et quelques espèces de Clostridium.

Les toxines rejetées par les champignons (sur du foin pas frais ou des légumes pourris), sont aussi cause de problèmes digestifs, tout comme les parasites intestinaux (protozoaires) tels que Giardia. La diarrhée est également un signe de coccidiose.

Les antibiotiques peuvent aussi provoquer des diarrhées  car dans certains cas ils détruisent la flore intestinale et entraînent une gastro-entérite. De plus, certains sont très toxiques pour les cobayes et provoquent une entérotoxémie, dont la diarrhée est un des principaux symptômes.

Pour finir, la diarrhée peut aussi être le signe de désordres métaboliques (maladies des reins, du foie, et du pancréas).

Diagnostic

Le vétérinaire doit procéder à des analyses afin de déterminer la cause de la diarrhée. Si la cause est bactérienne, il doit réaliser un antibiogramme afin de déterminer de quelle bactérie il est question et d’administrer l’antibiotique adéquat. Il peut aussi faire une radiographie ou une échographie, ainsi que des tests sanguins.

Traitement

Le traitement dépend de la cause de la diarrhée : antibiotique, anti-fongique, anti-parasitaire, ou simple correction des habitudes alimentaires.

Si la diarrhée est l’effet secondaire d’un traitement aux antibiotiques, le vétérinaire en prescrira un autre.

Il convient avant tout de réhydrater le cobaye, par voie sous-cutanée. Du foin à volonté doit être offert, et les légumes riches en eau doivent être supprimés de l’alimentation le temps que le transit redevienne normal (il est préférable de donner un petit peu de céleri ou fenouil uniquement).

On doit aussi donner un probiotique (Rongeur Digest par exemple) afin de rééquilibrer la flore intestinale.

Une supplémentation en vitamine C est aussi nécessaire (60 mg/kg).

Si le cobaye ne mange pas, il faut alors le nourrir de force avec un aliment liquide.

Il faut également nettoyer la cage et changer la litière afin d’éviter toute infection secondaire ou transmission de parasites. Placez le cobaye en quarantaine.

Prévention

  • Ne donnez pas trop de légumes riches en eau si votre cobaye n’y est pas habitué. Ainsi, attention à ceux-ci : laitue, salade, concombre, chou. Privilégiez les légumes riches en fibres tels que céleri et fenouil, par exemple.
  • Offrez du foin à volonté : le foin est l’aliment de base du cobaye.
  • Ne donnez jamais d’aliments pas frais : le foin doit toujours être sec et sans traces de moisissures et les légumes doivent être frais, lavés et séchés. Pas de vieilles épluchures !
  • Maintenez une hygiène irréprochable : un environnement sain réduit les risques d’infections et de transmissions de maladies.

Marie-Sophie Germain

Auteur et journaliste spécialisée en Nouveaux Animaux de Compagnie
– 30 Millions d’Amis
– NAC Magazine (www.nac-magazine.com)
– Editions de Vecchi
– Editions Rustica/Fleurus