Le cobaye est-il pour vous ?

Vous songez à adopter un cochon d’Inde, mais vous ne savez pas si cet animal est fait pour vous ? Voici déjà quelques éléments pour vous aider à y voir plus clair.

Ce n’est pas un animal “économique”

Beaucoup de personnes qui ne connaissent pas le cochon d’Inde pensent qu’il mange juste un petit peu plus qu’un hamster… Détrompez-vous ! Tous les jours, le cobaye doit consommer 30 g de granulés, minimum 100 g de foin et environ 100 à 200 g de légumes frais ! Par ailleurs, c’est un “gros pollueur” à qui il faut changer la litière deux à trois fois par semaine. Il n’est donc pas adapté aux petits budgets ! Plus d’infos dans la page sur le budget.

Il vit entre 5 et 7 ans

Le cobaye vit environ 6 ans, et on a même enregistré des records atteignant les 11 ans. Un cochon d’Inde à la maison, c’est un compagnon qui sera à vos côtés pendant toute une tranche de vie ! Que se passe-t-il si vous envisagez de vivre à l’étranger ou de partir faire des études ? Il faut absolument tenir compte de la longévité de votre cobaye avant d’en faire l’acquisition si vous avez une vie mouvementée.

Il demande beaucoup de temps et de disponibilité

Un cochon d’Inde à la maison, c’est au moins 2 h de câlins et de sorties tous les jours, 1 h de nettoyage par semaine, des courses à faire régulièrement, du temps pour préparer les légumes, etc… Sans oublier les visites en urgence chez le vétérinaire ! Un cochon d’Inde malade ne peut pas attendre et vous devez être prêt à assumer toute urgence.

Les visites chez le vétérinaire peuvent être problématiques

Sachez qu’il est très difficile de trouver un vétérinaire spécialisé en rongeurs. Vous devez donc être certain de pouvoir trouver un spécialiste dans votre région. Les frais peuvent aussi être assez élevés.

Il a besoin de vitamine C tous les jours

Le cochon d’Inde ne synthétise pas la vitamine C. C’est donc vous qui devrez lui en donner sous forme de complément alimentaire ou de végétaux riches en vitamine C, à raison de 20 mg par jour et par “kilo de cochon d’Inde”. Un cobaye qui souffre de carence en vitamine C (scorbut) agonise dans d’atroces souffrances.

Il ne supporte pas la solitude

Le cochon d’Inde est un animal grégaire qui a l’habitude de vivre en groupe dont les membres ont des liens sociaux très étroits. Il convient donc d’en adopter plusieurs : il faudra investir dans deux individus minimum et dans une grande cage, voire un enclos ou une cavy cage. Si vous ne pouvez accueillir qu’un seul cobaye, il vous faudra passer plusieurs heures par jour avec lui et sa cage devra être placée dans une pièce animée. Un animal seul dans sa cage, dans une pièce isolée, et ayant peu de contacts avec son maître est malheureux : il tombe plus facilement malade et son espérance de vie se raccourcit nettement.

Il a besoin de contacts quotidiens avec son maître

Le cochon d’Inde n’est ni un animal d’ornement, ni un rongeur difficile à manipuler. Il s’apprivoise facilement et est très affectueux. C’est un grand tendre et un fou de câlins qui adore passer des heures dans les bras de son maître. Il le lui rend d’ailleurs très bien en exprimant son bonheur à l’aide de couinements, roucoulements et gazouillements ! Autant de bonnes raisons pour le rendre heureux et en profiter aussi !

Il a besoin d’espace

Même s’il n’a pas la même activité frénétique qu’un chinchilla ou qu’un hamster, le cochon d’Inde a besoin de beaucoup d’espace ! Il faut compter une cage d’un mètre de long minimum pour un individu, plus large que haute (c’est la surface au sol qui importe), que l’on trouve communément sous l’appellation de “cage à lapin”. Vous pouvez aussi choisir un enclos d’intérieur, une cavy cage, ou un meuble aménagé. Ainsi, la place et le budget dont vous disposez pour accueillir votre cochon d’Inde sont aussi à prendre en compte dans votre décision.

Il ne convient pas aux jeunes enfants

Contrairement à une idée largement répandue, le cochon d’Inde n’est pas du tout adapté aux enfants de moins de 10 ans. C’est un rongeur sensible et fragile physiquement et émotionnellement. Il est aussi assez craintif, et ne se défend pas en griffant et mordant. Un jeune enfant brutal risque de ne pas se rendre compte qu’il fait du mal au cochon d’Inde.

Il a besoin de légumes frais tous les jours

Là aussi il convient de mettre fin à une idée reçue : les légumes ne sont pas mauvais pour les cobayes, et ne sont pas des friandises à distribuer occasionnellement ! En tant qu’herbivore strict, le cochon d’Inde mange minimum 1/10 de son poids en végétaux frais ! Un cochon d’Inde adulte d’1 kg a ainsi besoin de 100 g de verdure par jour, et ce, tous les jours de la semaine. Vous devez donc être certain de pouvoir vous approvisionner en légumes frais et variés en permanence !

Sa reproduction est très délicate

Si vous souhaitez avoir des cochons d’Inde dans le but de les faire reproduire alors que vous n’avez pas (ou peu) d’expérience, oubliez tout de suite cette idée et orientez-vous vers d’autres animaux. La reproduction du cobaye est beaucoup plus délicate et compliquée que chez la majorité des autres espèces de rongeurs et le risque que la future maman et les bébés meurent sont très grands. La reproduction et l’élevage ne doivent donc absolument pas être des motivations pour l’acquisition de cobayes.

Marie-Sophie Germain

Auteur et journaliste spécialisée en Nouveaux Animaux de Compagnie
– 30 Millions d’Amis
– NAC Magazine (www.nac-magazine.com)
– Editions de Vecchi
– Editions Rustica/Fleurus