L’enrichissement du milieu

Offrez une vie stimulante à votre cochon d’Inde afin qu’il ne s’ennuie pas, n’ai pas de problème de santé ni de comportement, et vive plus longtemps !

La captivité : une vie monotone

A l’état naturel, l’environnement des animaux n’est pas monotone et ceux-ci sont sans arrêt confrontés à de nouveaux challenges : rechercher de la nourriture ou des partenaires, élargir ou défendre un territoire, fabriquer des nids, bouger au rythme des saisons, résoudre des problèmes divers…

Mais que se passe-t-il en captivité, quand le petit rongeur est confiné dans sa cage qui reste toujours la même et dont il ne peut sortir ? Il s’ennuie, son cerveau n’est pas sollicité, et parfois il dépérit. C’est ce qu’on pu observer les soigneurs dans les zoos, en observant les lions tourner sans cesse en rond dans leur cage par exemple.

Le manque de stimulation entraîne les symptômes suivants : anxiété, dépression, frustration, agressivité, mutilation, auto-mutilation, comportements stéréotypiques, dégénérescence cérébrale, fausses couches, cannibalisme… Autant de choses que vous ne voulez pas voir chez votre cochon d’Inde ! Alors optez pour l’enrichissement du milieu !

Qu’est ce que l’enrichissement du milieu ?

Développé par des comportementalistes, l’enrichissement du milieu est une méthode de stimulation pour renforcer le bien-être des animaux en captivité. Il s’agit de changer les accessoires de place, rajouter de nouveaux jouets, ou distribuer la nourriture sous une forme différente (dans des boîtes à ouvrir, par exemple).

De nombreuses études scientifiques ont été réalisées en comparant des groupes de souris dont les unes bénéficiaient d’un enrichissement du milieu et les autres non. Les résultats sont toujours édifiants : les souris vivant dans un environnement stimulant présentent un épaississement du cortex cérébral ainsi qu’un nombre plus important de ramifications neurales. Pour simplifier, leur cerveau est plus développé et les souris sont plus actives, plus intelligentes et vivent plus longtemps !

Avec de nouveaux jouets ou accessoires et un nid qui a été déplacé et un abreuvoir qu’il faut atteindre en montant sur une échelle par exemple, un rongeur a l’impression d’explorer un nouveau territoire, et devra créer de nouveaux ”schémas” dans son cerveau !

Comment enrichir le milieu de votre cobaye ?

  • Organisez des sorties quotidiennes
  • Dans le parc pour les sorties, changez les éléments de disposition tous les jours, et rajoutez-en de nouveaux régulièrement
  • Dans la cage, déplacez régulièrement les accessoires (abreuvoir, gamelle, etc..).
  • Cachez la nourriture : de temps en temps, cachez quelques morceaux de légumes dans la litière afin de forcer les cobayes à la chercher !
  • Placez les morceaux de légumes sur des ”arbres à légumes” ou sur des surfaces en hauteur.
  • Variez le type de ”dodo” : un hamac pendant une semaine, un nid la semaine suivante, etc…

Marie-Sophie Germain

Auteur et journaliste spécialisée en Nouveaux Animaux de Compagnie
– 30 Millions d’Amis
– NAC Magazine (www.nac-magazine.com)
– Editions de Vecchi
– Editions Rustica/Fleurus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *