L’apprivoisement

Votre cochon d’Inde vient d’arriver chez vous et vous aimeriez qu’il devienne proche de vous. Ne brûlez pas les étapes !

Les premiers contacts

Votre cobaye doit tout d’abord être habitué à son nouvel environnement. N’espérez pas commencer à apprivoiser un cochon d’Inde qui vient tout juste d’arriver chez vous : il aura peur et se sentira menacé. Cette période d’acclimatation peut durer entre quelques jours et quelques semaines, soyez patient !

Une fois que votre cobaye a pris ses repères et se sent chez lui, approchez-vous de la cage en lui parlant doucement. Il doit comprendre que vous êtes un “ami”. Dès qu’il ne fuit plus en votre présence, ouvrez la porte de la cage et placez-y votre main avec un morceau de légume. A moins qu’il soit très peureux, succès garanti ! Il vous mordillera peut-être, mais c’est seulement pour “goûter” et apprendre votre odeur. S’il mord plus fort, ne le corrigez surtout pas ou la confiance serait brisée !

Après plusieurs essais, quand vous voyez qu’il n’a plus peur, vous pouvez le toucher légèrement. N’insistez pas s’il est effrayé. Ne le prenez jamais s’il est dans son abri, s’il mange où s’il dort ! Cela serait assimilé à une intrusion dans son territoire, autrement dit une véritable agression ! Quand il est habitué et ne montre aucune réaction de peur ou de défense, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Les premiers câlins

Votre cochon d’Inde est habitué à votre main et à votre odeur. Vous pouvez maintenant essayer de le prendre, tout en douceur.

Pour les premiers contacts, vous pouvez placer votre cobaye sur le canapé, et vous agenouiller devant lui : il pourra vous voir, vous pourrez le toucher, mais il se sentira libre de fuir malgré tout si jamais il n’était pas rassuré. S’il a peur, n’insistez pas et réessayez plus tard.

Quand votre cochon d’Inde n’a plus peur de vous et accepte que vous le touchiez, vous pouvez passer aux câlins et massages : assurez vous que votre cobaye est bien installé et essayez de voir quel type de caresse il préfère. Vous le découvrirez bien assez tôt !

Les « pauses tendresses » quotidiennes

Vous pouvez maintenant faire des “pauses tendresse” une habitude quotidienne avec votre cobaye. Au fil du temps, ces contacts physiques vont créer des liens très forts entre lui et vous. Il est toujours bon d’établir des heures fixes pour ces moments-là afin que votre cobaye s’y habitue encore mieux et les attende même avec impatience.

Les premières sorties

Maintenant que votre cochon d’Inde est bien habitué à vous, il faut l’habituer à sortir de sa cage et élargir son horizon social. Il faut lui apprendre à découvrir les autres personnes de la famille, et éventuellement les autres lieux (autres pièces de la maison, jardin…) et les autres animaux. C’est l’étape finale de sa socialisation dans le monde des humains.

Marie-Sophie Germain

Auteur et journaliste spécialisée en Nouveaux Animaux de Compagnie
– 30 Millions d’Amis
– NAC Magazine (www.nac-magazine.com)
– Editions de Vecchi
– Editions Rustica/Fleurus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *