L’eau

Un cobaye adulte d’1 kg boit entre 70 et 300 ml d’eau par jour. Cela dépend des individus, de la saison et de la température (ils boivent plus en été), de la teneur en eau de leur alimentation, etc… Un cochon d’Inde qui reçoit une alimentation composée de légumes riches en eau boira moins qu’un cobaye nourri exclusivement aux extrudés. Les femelles gestantes boivent beaucoup plus, de même que les animaux diabétiques.

Quelle eau donner ?

Selon l’état de santé du cobaye et la région dans laquelle vous vivez, il vous faudra faire un choix : on ne peut pas donner de l’eau du robinet en toutes circonstances. Un cobaye souffrant de calculs urinaires par exemple, aura besoin d’une eau très faiblement minéralisée, voire filtrée.

L’eau du robinet

Contrairement à des idées reçues, l’eau du robinet n’est pas mauvaise et peut rivaliser avec les eaux minérales. De plus, sa consommation coûte moins cher que pour l’eau filtrée ou l’eau en bouteille. Sa teneur en minéraux (calcium, magnésium, sodium, potassium, chlorure et sulfates) varie selon les villes. Vous pouvez obtenir ces renseignements auprès de votre mairie.

L’eau minérale

Pour les cobayes souffrant de problèmes rénaux et calculs urinaires, les eaux minérales recommandées sont celles à faible teneur en calcium, telles que Volvic, Evian, Spa Reine, Mont Roucous et Valvert.

L’eau filtrée

Afin de donner une eau “pure”, délivrée de ses minéraux et autres métaux lourds, vous pouvez la filtrer. Il vous suffit d’ajouter un filtre spécial à votre robinet ou d’utiliser une carafe filtrante. Cette solution peut revenir assez chère car il faut régulièrement acheter de nouveaux filtres assez coûteux.

Comment donner l’eau ?

Il est préférable de choisir un abreuvoir-biberon plutôt qu’une écuelle, car cette dernière risque de se renverser ou d’être souillée par le cobaye (crottes, urine, litière). Choisissez un d’une contenance de 250 à 500 ml environ pour un cobaye. Il vous faudra changer l’eau tous les jours (voire en rajouter plusieurs fois par jour). Même s’il reste de l’eau non consommée le lendemain matin, changez l’eau.

Il faut maintenir une hygiène irréprochable pour l’abreuvoir. En effet, après avoir mangé, certains cobayes ont des débris dans la bouche, et ils les recrachent dans l’abreuvoir lorsqu’ils poussent la petite bille avec leur langue… Au bout de plusieurs heures, cela entraîne une prolifération de bactéries et, au fil des jours, une formation d’algues. Pour éviter ce désagrément, vous pouvez nettoyer tous les jours l’abreuvoir avec une solution d’eau et de vinaigre blanc.

Photo : Fluffy

Marie-Sophie Germain

Auteur et journaliste spécialisée en Nouveaux Animaux de Compagnie
– 30 Millions d’Amis
– NAC Magazine (www.nac-magazine.com)
– Editions de Vecchi
– Editions Rustica/Fleurus