Le cobaye à tous les âges

Le bébé cobaye

En tant qu’espèce nidifuge, le petit cochon d’Inde naît entièrement formé, avec tous ses poils, ses griffes, ses dents et les yeux ouverts : entièrement prêt à l’emploi ! Il pèse entre 50 et 130 g et agit déjà comme un adulte. Il est même capable de manger de la nourriture solide dès l’âge de 2 jours ! Et dès les premiers jours, il commence à développer des préférences pour certains aliments. C’est pourquoi il faut les varier le plus possible afin d’éviter qu’il fasse des fixations.

Pendant toute la période de l’allaitement, le bébé cobaye est très proche de sa maman. Mais il ne perd pas une minute pour bravement explorer le monde qui l’entoure et interagir avec ses frères et soeurs, tout comme avec les adultes ! Le bébé cochon d’Inde est de nature beaucoup plus inquisitrice que l’adulte, et il court beaucoup !

A l’âge de 3-4 semaines, sa maman commence à le repousser : c’est l’âge du sevrage. Le jeune mâle, déjà sexuellement mature, commence à être entreprenant auprès des femelles ! C’est alors le temps de la séparation.

Vers 5-6 semaines le jeune cobaye devient indépendant et s’affirme auprès des autres. Vous pouvez déjà avoir un aperçu du caractère qu’il aura à l’âge adulte, et deviner ses traits de personnalité les plus flagrants.

Le cobaye adolescent

A partir de l’âge de 2 à 4 mois, et jusqu’à 8 mois environ, le jeune cochon d’Inde commence à prendre les choses de la vie très au sérieux… Les femelles seront bientôt prêtes pour se reproduire, et les mâles les harcèlent sans relâche. Les bagarres entre mâles se font de plus en plus fréquentes, car chacun veut affirmer sa dominance au sein du groupe. L’adolescence du cobaye est la période ou les mâles comme les femelles sont le plus excités et où la cohabitation pose le plus de problème.

Le cobaye adulte

Biologiquement, un cobaye est adulte vers l’âge de 4 mois environ : il a atteint un bon poids d’environ 600 à 700 g et peut se reproduire. Mais il continue parfois de grandir jusqu’à 18 mois ! On peut donc dire que morphologiquement, un cochon d’Inde est adulte vers l’âge de 1 an environ, quand son poids se situe aux alentours de 800 g à plus d’1 kg, et quand sa réserve adipeuse est harmonieusement répartie.

A partir de cette période, le cobaye s’assagit, et c’est là que vous pouvez découvrir qui il est vraiment. Il a trouvé sa place au sein de la hiérarchie : vous pouvez voir s’il est un dominé farouche et discret ou au contraire un dominant impitoyable… Il est maintenant facile de voir s’il se laissera toujours marcher sur les pattes, s’il a des tendances agressives ou si au contraire il sait rester maître de la situation tout en étant accommodant et sûr de lui.

Avec vous, il commence à développer de nettes préférences pour certains câlins et certaines positions, et il apprend à communiquer pour se faire comprendre. C’est seulement maintenant que sa priorité n’est plus d’explorer qu’il commence à s’attacher à vous et que vous pouvez espérer créer une relation sur le long terme.

Le cobaye âgé

Il est difficile d’établir l’âge de la vieillesse chez le cochon d’Inde, car cet état dépend vraiment des individus. Toujours est-il que les femelles cessent de se reproduire vers 3 ans. Et on peut considérer qu’un cobaye est un sénior vers l’âge de 4-5 ans.

A partir de cet âge-là, le cobaye devient beaucoup plus calme, et rechigne parfois à sauter dans son hamac ou courir dans son parc. Heureusement beaucoup de cobayes séniors restent très actifs jusqu’à l’âge de 8 ans !

Le cobaye âgé est plus sensible aux maladies, car son système immunitaire s’affaiblit. C’est ainsi que les problèmes de peau apparaissent, tels que la gale ou la teigne, et que le cobaye devient plus sensible au niveau respiratoire, digestif et urinaire. Une arthrite peut rendre la mastication difficile, entraînant une malocclusion dentaire. Au fil des mois, le vieux cochon d’Inde maigrit, et sa colonne vertébrale devient progressivement plus saillante.

Il vous faut alors l’aider en rendant sa vie plus facile et plus agréable… et en gardant à l’esprit qu’il a de plus en plus besoin de vous et de votre affection, et qu’il n’apprécie pas les changements.

Marie-Sophie Germain

Auteur et journaliste spécialisée en Nouveaux Animaux de Compagnie
– 30 Millions d’Amis
– NAC Magazine (www.nac-magazine.com)
– Editions de Vecchi
– Editions Rustica/Fleurus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *