La cage

La cage à barreaux

La classique cage à barreaux est la plus commune. Dans le commerce, on en trouve de toutes tailles. L’idéal est de choisir une cage de 1 m à 1,40m (“cage à lapin”) : les “cages pour cochon d’Inde” sont trop petites car elles ne mesurent en général que 70 cm de long environ.

L’avantage des cages à barreaux, c’est qu’elles sont très pratiques et on peut y ajouter tous les accessoires ou aménagements que l’on veut. Le bac en plastique amovible est facile à transporter et à nettoyer. Ces cages sont parfois pliantes, ce qui est très pratique pour les départs en vacances !

Il existe aussi des cages dont on peut relever la grille frontale. Ce type de cage est vraiment idéal, car on peut avoir un contact permanent avec son cobaye. On peut aussi l’attraper par le devant de la cage et non pas le dessus, ce qui est beaucoup moins effrayant pour lui.

Attention : certains vendeurs essaient de faire acheter à leurs clients des volières ou des cages à furet ou à chinchilla (cages hautes sur plusieurs étages) prétextant que le cochon d’Inde aura ainsi plus de place. Ce type de cage n’est pas du tout adapté ! Les cochons d’Inde ne grimpent pas et passent leur temps sur le sol de la cage, c’est donc la surface au sol qui est importante, et pas la hauteur.

Les alternatives

La cages en plexiglas

La cage en plexiglas est souvent préférée, car comme elle n’a pas de barreaux, “elle ressemble moins à une prison”. Elle est “plus esthétique” et a aussi l’avantage d’empêcher les projections de litière. Mais le cochon d’Inde est très isolé dans ce type d’habitat : il se retrouve entouré par un mur de matière plastique qui fait au moins 3 fois sa hauteur et est ainsi coupé du monde qui l’entoure ! Pendant les  chaleurs estivales, la ventilation n’est pas optimale. Ce type de cage limite aussi les aménagements : on ne peut pas rajouter de plateformes ou suspendre de hamacs, par exemple (à moins que le couvercle soit grillagé). Ce type de cage est également trop petit, il est rare d’en trouver qui mesure plus d’ m de long. A réserver aux hamsters !

Le terrarium

Il est tentant de vouloir héberger son cochon d’Inde dans un terrarium ou un grand aquarium recyclé pour l’occasion car c’est très esthétique. Mais le problème est le même que pour les cages en plexiglas : le cobaye est coupé du monde et la ventilation est loin d’être parfaite. Pire, un terrarium ou aquarium est beaucoup plus lourd et fragile, beaucoup plus difficile à transporter et nettoyer ! Cela dit, il existe de très grands terrariums, qui commencent à avoir de plus en plus de succès.

Le clapier

Le clapier est plutôt adapté à l’extérieur. Comme il est en bois, il peut-être plus difficile à nettoyer. A ne réserver que comme habitat pour l’été.

Le “meuble à chons” 

De nombreux particuliers se lancent dans la fabrication de meubles sur mesure, en partant du principe de l’étagère munie de grands tiroirs, qui deviennent les bacs où vivent les cobayes. Ce système est séduisant, mais les bacs sensés mesurer 1 m ne font en réalité que 85 cm en surface, si on enlève la largeur des glissières. C’est une largeur tout juste suffisante pour un seul cobaye. De plus, il y a moins de lumière dans les étages du bas, et les étages du haut sont moins visibles.

Le mieux est de réaliser une très grande étagère sur mesure, de 1,20 m de long et 50 cm de large minimum.

La cavy cage

Ce système venant tout droit des Etats-Unis est idéal pour les cochons d’Inde. C’est un système entièrement modulable, qui permet d’aménager un grand espace.

Marie-Sophie Germain

Auteur et journaliste spécialisée en Nouveaux Animaux de Compagnie - 30 Millions d'Amis - NAC Magazine (www.nac-magazine.com) - Editions de Vecchi - Editions Rustica/Fleurus