Le scorbut (carence en vitamine C)

Le scorbut est donc une carence en vitamine C, vitamine essentielle au cobaye.

La vitamine C, ou acide ascorbique, aide à combattre les infections. Mais elle provoque aussi une réaction chimique – trop compliquée à expliquer ici – qui participe au développement du collagène. Or les fibres de collagène permettent de maintenir la structure des tissus (peau, tendons, muscles, os…).

Si le cobaye ne bénéficie pas de vitamine C, il y a une dégénérescence des tissus qui provoque des inflammations, des hémorragies musculaires et une perturbation de la croissance osseuse.

Symptômes

Le cobaye a du mal à se déplacer, il est faible, apathique et anorexique. Ses articulations sont déformées et gonflées.

Il présente parfois un jetage purulent au niveau des yeux et du nez, ainsi qu’une diarrhée et une perte de poids. Le poil est terne, et les plaies cicatrisent mal.

Complications

Dans les cas les plus graves, le cobaye est paralysé, ses membres déformés, ses dents se déchaussent et ses gencives saignent.

Il peut développer une malocclusion dentaire et une pododermatite (cliquez sur les liens pour en savoir plus), qui sont des affections souvent irréversibles.

Si l’animal ne recoit pas de traitement, la mort intervient au bout de 3 à 4 semaines, semaines pendant lesquelles le cochon d’Inde agonise dans d’atroces souffrances. Même si un traitement est apporté, les dommages sont parfois irréversibles et le cobaye peut avoir des séquelles à vie.

Causes

Nourriture pauvre en légumes et fruits, absence de supplémentation en vitamine C.

Diagnostic

Il est parfois difficile d’établir le diagnostic car certains symptômes (jetage, anorexie, diarrhée…) peuvent être assimilés à d’autres pathologies. Le vétérinaire doit alors demander si le cobaye bénéficie d’une supplémentation en vitamine C et si son alimentation est adéquate.

Traitement

Le traitement consiste en l’administration de vitamine C pure, à une dose minimale de 60 mg (pour un cobaye d’un kilo), pendant au moins 1 semaine.

Cela correspond à environ 2 à 3 ml de vitamine liquide pure (marque Virbac ou Francodex), à distribuer directement dans la bouche à l’aide d’une seringue sans aiguille. La supplémentatiton quotidienne en vitamine C doit continuer tout au long de la vie du cobaye. Pour savoir comment la donner, consultez la page La Vitamine C.

Prévention

Donnez de la vitamine C tous les jours ! Votre cochon d’Inde doit trouver la vitamine C dans sa nourriture, c’est-à-dire grâce à vous ! Offrez-lui une alimentation riche et variée, avec de nombreux légumes riches en acide ascorbique. Un complément de 1 ml par jour (pour un cobaye adulte d’1 kg) sous forme pure est utile.

Les femelles gestantes et allaitantes, les jeunes en pleine croissance, et les cobayes malades, convalescents ou âgés doivent recevoir une dose plus élevée. Pour savoir sous quelle forme donner la vitamine C (quels légumes, comment la distribuer, en quelle quantité, etc…), consultez la page La Vitamine C.

Par Marie-Sophie Germain
Photo : Metropolitan Cavy Rescue

Marie-Sophie Germain

Auteur et journaliste spécialisée en Nouveaux Animaux de Compagnie
– 30 Millions d’Amis
– NAC Magazine (www.nac-magazine.com)
– Editions de Vecchi
– Editions Rustica/Fleurus