L’alimentation naturelle

L’alimentation naturelle, c’est une alimentation sans aliments industriels (c’est-à-dire sans extrudés ou mélanges de graines) et donc uniquement composée de foin et de verdure.

Pourquoi choisir l’alimentation naturelle ?

Tout d’abord, pour respecter les besoins et le régime alimentaires du cobaye. En effet, le cobaye est un herbivore strict. Il se nourrit donc exclusivement de végétaux frais et secs. Est-il vraiment nécessaire de lui donner des granulés, aliments industriels destinés au départ à engraisser les animaux pour la consommation ou maintenir en vie des animaux de laboratoire à moindre coût ?

Les extrudés ne doivent être donnés qu’en complément, ils ne constituent pas la nourriture principale du cobaye. Le souci avec les extrudés, c’est qu’ils contiennent souvent trop de calcium, trop de protéines, et sont composés en partie de céréales… or le cobaye n’est pas granivore, les céréales ne font pas partie de son régime alimentaire ! Les mélanges de graines sont encore pires, car riches en graines grasses et très mauvaises pour la santé.

Une alimentation trop riche en calcium et en protéines peut provoquer des problèmes et calculs urinaires, ainsi que des problèmes rénaux et hépatiques.

Par ailleurs, quand un cobaye mange trop d’extrudés, il se remplit le ventre, et mange moins de verdure, et moins de foin : cela peut entraîner de la constipation, ou encore une malocclusion dentaire.

Les extrudés ou mélanges sont riches en graisses et parfois en sucres. Le cobaye ne stocke pas de réserves dans son terrier comme le hamster, il les stocke dans son tissu adipeux. Une alimentation industrielle est souvent source d’obésité et de diabète.

Pour finir, les fabricants rajoutent des additifs (colorants, conservateurs, etc…) qui ne sont franchement pas utiles aux animaux…

Quelques précautions
  • Faites une transition graduelle. Si votre cobaye est habitué aux extrudés ne les supprimez jamais d’un seul coup ! La transition vers l’alimentation naturelle doit être progressive.
  • Diminuez sa ration d’extrudés jour après jour sur plusieurs semaines, afin que son système digestif ne soit pas perturbé. Ne supprimez pas les extrudés à votre cobaye si c’est une femelle gestante, allaitante ou un jeune en pleine croissance. Le changement (moins de gras, de protéines, de calcium, etc) risque de provoquer des carences soudaines chez des animaux affaiblis ou qui ont besoin de beaucoup d’énergie.
  • N’oubliez pas la supplémentation en vitamine C. La plupart des extrudés pour cobayes sont enrichis en vitamine C, aussi, si vous les supprimez, vous supprimez une source de vitamine C. Vous pouvez donc offrir des légumes et herbes riches en acide ascorbique (persil, fenouil…), et donner la vitamine directement à la pipette.
  • Demandez conseil à votre vétérinaire. Ne changez pas l’alimentation de votre cochon d’Inde sans avis médical.

Les règles d’or de l’alimentation naturelle

  • Nourrissez plus ! Ce que votre cobaye ne consomme pas en extrudés, il faut le lui offrir en végétaux ! Donnez-lui au moins 150 g de légumes par jour. Idéalement, il devrait en avoir toujours en libre service.
  • Offrez du bon foin à volonté.  Le foin doit constituer environ 70 à 80% de l’alimentation. Le cobaye doit en avoir à sa disposition en permanence, jour et nuit, il ne doit jamais en manquer.
  • Variez les légumes et herbes. Afin que votre cobaye bénéficie d’un large éventail de vitamines, il est obligatoire de varier la verdure. Un cochon d’Inde qui ne mange que de l’endive et de la carotte risque de souffrir de carences et de problèmes divers. Donnez une variété de 3 légumes différents tous les jours de la semaine. Dans les pages sur les légumes et les herbes et plantes sauvages, vous verrez que la liste des végétaux comestibles pour le cobaye est beaucoup plus étoffée qu’on ne le pense !

Marie-Sophie Germain

Auteur et journaliste spécialisée en Nouveaux Animaux de Compagnie
– 30 Millions d’Amis
– NAC Magazine (www.nac-magazine.com)
– Editions de Vecchi
– Editions Rustica/Fleurus